espace public

Labrihe - Aménagement
du hameau de Bouvées

Gers - 32

Notre ambition d’aménagement est la préservation de l’authenticité du hameau tout en répondant aux besoins des habitants et visiteurs (accessibilité, stationnement, sécurisation ...). Nous souhaitons travailler avec sobriété en mêlant matériaux nobles et pérennes à la végétation.

Dans cet aménagement, le végétal est prédominant pour accentuer le cachet du lieu.

Le parti pris d’aménagement s’articule autour de trois polarités :

- la première constitue l’entrée sud du hameau depuis la route départementale.

Son organisation actuelle génère des problèmes de vitesse dans la traversée du hameau. Tout en incitant au ralentissement, le nouvel aménagement devient un marqueur d’entrée. Le rétrécissement du carrefour, la mise en valeur du monument religieux et l’utilisation de pavés calcaire, et la construction de muret en pierre, dessinent une placette de caractère. Des bancs sont installés. L’espace devient un lieu de convivialité entre le lavoir et le coeur du hameau.

- la deuxième révèle la centralité du hameau. Située au point de rencontre de la rue principale (déjà aménagée) et la traversée nord sud, la place du hameau se dessine. Structurée par les murs en pierre à rénover, le puits bâti, l’entrée du cimetière, et les habitations, cette placette offre de nouveaux usages. Le mobilier invite à la convivialité. La pierre et le pavé calcaire se mêle savamment à la végétation pour créer un espace authentique et intemporel. La place reste intime, à l’échelle du hameau.

- la troisième polarité est définie par la mise en valeur de l’église. Construite ultérieurement au hameau en 1879, elle est située un peu en retrait des habitations. Ses petits jardins cernés de murets, constituent un écrin à revaloriser. Le projet retire l’enrobé et laisse place à la végétation pour révéler ce patrimoine. Un petit parvis en pierre souligne le perron. Il fait échos à la porte en voûte de l’église. La statue de la Sainte Vierge fait partie de cet écrin «jardin». Une place PMR est créée à proximité.

La rue principale constitue le lien entre ces trois polarités. Traitée simplement en enrobé, tout le cachet du hameau est préservée en conservant les bas côtés enherbés, ou les pieds de murs plantés. Les accès riverains sont en pavés à joint enherbés.

Le cachet atypique de la petite ruelle est accentué par l’insertion d’une bande engazonnée au centre de la voie en enrobé. La rue se transforme en jardin.

Situé entre le cimetière et l’église, un parking de 6 places en mélange terre-pierre est créé. Le reste de la parcelle est laissée en pâture et sert occasionnellement de parking lors de festivités.

Nous avons par le biais de notre travail cherché à sublimer la simplicité et l’authenticité du hameau par des interventions discrètes et adaptées à l’esprit du lieu.

Etude : 2021 , phase AVP en cours

Montant des travaux :  200 000 € HT 

Maîtrise d’ouvrage :  Commune de Labrihe

Mandataires : XMGE BET vrd/Géomètres

Co-Traitant : Agence dap - Paysagistes Concepteurs - Urbanistes